L’histoire du shampoing d'hier à aujourd'hui

Noël approche, et avec lui, le froid, la neige, les chocolats chauds et Mariah Carey, le réveillon et ses retrouvailles en famille. Chez LAO on a eu envie de vous donner un coup de pouce pour briller autant que le sapin à coup sûr autour des petits fours. Alors, on a remonté le temps pour comprendre comment nos ancêtres se lavaient les cheveux, et rédigé ce petit article rien que pour vous.

Origine étymologique d’abord, le mot anglais « shampoo » date du 18e siècle et est dérivé de l’indi « champna », une plante dont on presse les fleurs pour réaliser des huiles naturellement parfumées utilisées pour masser les cheveux.

 

Histoire du shampoing

C’est durant l’Antiquité qu’apparaît le lavage des cheveux, il est alors coutume de se nettoyer le cuir chevelu à l’aide d’argiles, de décoctions de plantes ou de henné. On favorise entre autres les plantes contenant de la saponine.

Il est également possible d’utiliser le savon, inventé à la même époque. Cependant, ce dernier se révèle être trop irritant pour les yeux et le cuir chevelu (ça n’a pas vraiment changé d’ailleurs, voir notre article sur le sujet).

Puis, au Moyen-Âge, pour laver leurs longues chevelures, les femmes utilisent des onguents à base de graisses animales, des infusions de plantes, mais aussi du blanc d’œuf mélangé à de la cendre. La poudre de racine d’iris est utilisée comme shampoing sec. 

À la Renaissance, la mode est aux cheveux blonds et roux, et les femmes s’appliquent des recettes parfois dangereuses (de l’eau de javel quand même) pour tenter d’éclaircir leurs cheveux.

Question lavage, Catherine de Médicis partage ses expériences beauté et cheveux dans un livre intitulé « Le livre des expériences ».

Le très connu Nostradamus partage également des recettes de soin de cheveux dans son Traité des confitures, mais celles-ci relèvent plus de la chimie lourde que de la cosmétique.

Mais en avançant dans le temps, à la fin du XVIème siècle, la qualité de l’eau se dégrade et elle favorise la transmission de maladies mortelles. Il est alors déconseillé de l’utiliser pour les soins du corps. On trouve alors une substitution semblable au shampoing sec actuel : de la poudre d’argile pour dégraisser les racines.

 

Le shampoing moderne

Au milieu du 18e siècle, Sake Dean Mohammed ouvre à Brighton (Angleterre) des Bains de vapeur indiens, où les clients bénéficiaient de massages du cuir chevelu avec des huiles végétales. Ce sont les débuts de l’histoire du shampoing tel qu’on le connait aujourd’hui.

Après la démocratisation de ce soin ; les coiffeurs utilisent alors une pâte créée par Kesey Herbert : le « Shaempoo » mélangeant des paillettes de savon et des plantes pour nettoyer les cheveux et cuirs chevelus.

Au XIXème siècle, les femmes ne se lavent les cheveux que quelques fois par an, les produits utilisés trop souvent leur donneraient des migraines.

Ce n’est qu’au tout début du XXème siècle que les shampoings dédiés (et qui moussent) apparaissent.

 

Le shampoing tel qu’on le connaît

Depuis la fin du XXe siècle, les shampoings évoluent et n’ont plus pour seul objectif de laver. En effet, un shampoing peut apporter également une dose de soin, de protection du cheveu.

Les gammes s’étendent et s’adaptent à chaque type de cheveu et aux différents besoins des consommateurs.

Si depuis les années 2000 la majorité des shampoings sont composés de produits chimiques, depuis quelques années la tendance s’inverse et l’on observe un retour en arrière avec une quête de naturalité dans les soins du cheveu.

 

Nous espérons que cet article sur l’histoire du shampoing vous aura appris quelque chose, et vous avez désormais une anecdote en plus à raconter à vos proches !

Pour briller par la science (simplifiée !) vous pouvez également consulter notre article qui explique en quoi le pH des cosmétiques influence la beauté et la santé des cheveux !

Et pour gâter vos proches à noël, pourquoi pas leur offrir une carte cadeau LAO, sans date d'expiration ?

 

Sources : 

1 commentaire

Olivier STEMPERT

J’apprécie beaucoup cette article et merci de cette découverte, c’est super intéressant :)
Merci beaucoup !!

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

x